N'hésitez pas, contactez-nous ! fihavananabm@gmail.com

Lanto, notre correspondant, nous écrit régulièrement pour nous faire part des nouvelles de son pays, nous ouvrir un peu plus à la culture, aux traditions et à la vie quotidienne. Lanto est chauffeur de taxi-brousse sur une ligne régulière qui va de Talata à Tananarive.

Aujourd’hui,il nous raconte comment on cultive et on récolte le riz, l’aliment indispensable pour les Malagasy.

Vary, le riz :

Le riz est la principale nourriture pour nous Malagasy.
Dans ce document nous allons voir comment les Malagasy font pour produire du riz, de la semence jusqu’à son arrivée dans les assiettes.

Dès le début, il faut vous signaler que nous importons des milliers de tonnes de riz : nos fournisseurs sont la Chine, l’Inde, le Pakistan. Même les grandes surfaces vendent du riz venant de la CE. La population ne cesse d’augmenter, les gens se déplacent vers la ville. Les feux de brousse, les remblayages et pire encore, la sécheresse dans la partie Sud de Madagascar, ne favorisent pas l’augmentation de la production. Je ne sais pas quand nous arriverons à satisfaire nos besoins en matière de riz qui est notre nourriture principale.

Antananarivo possède une grande plaine appelée la plaine de Betsimitatatra. Hélas, vue l’extension de la ville, les rizières sont vendues et remblayées.
Là-bas, il y a deux moments différents où l’on cultive le riz : la contre saison (du mois de juillet à décembre) et la saison normale (de septembre à mai), les paysans récoltent donc deux fois par an.

Chez moi, à Talata Volonondry, c’est une fois par an, mais on cultive autre chose dans les rizières entre la récolte et le nouveau repiquage au mois de décembre (petits pois, pommes de terre avoine, haricots, gros oignons…), ça dépend des cultivateurs.

À suivre…

 

Lanto

Share This