N'hésitez pas, contactez-nous ! fihavananabm@gmail.com

Aujourd’hui, Lanto nous raconte la semaine de travail qu’il est allé effectuer mi- novembre pour acheminer les litchis de Madagascar vers les bateaux en partance vers l’Europe. Nous avons retrouvé ces litchis sur nos tables lors des fêtes de fin d’année.

“La campagne de letchis”, c’est le nom que nous donnons à cette semaine d’exportation :

Pour effectuer ce travail, j’ai dû démonter tous les sièges du bus.

J’avais RDV à Vatomandry, à environ 300 km de Tana.
Nous devions ensuite parcourir 470 km aller-retour jusqu’à Tamatave chaque jour, environ 11h de route, avec une portion en mauvais état mais carrossable quand même.

Il ne faut pas dépasser 2 jours à partir du moment où les paysans ont cueilli les letchis jusqu’à la société qui s’occupe du triage et traitement de soufre avant la mise en cartons pour l’exportation et… éviter le soleil : c’est pour ça qu’on protège les grains dans le guarabe* avec les feuilles d’arbres du voyageur. Le travail est dur et fait à un rythme infernal. Et c’est aussi notre travail de décharger le bus quand on arrive à Tamatave où la société d’exportation a son siège : environ 2400 kg de letchis dans un bus. Nous sommes 2 bus et une camionnette (3500 kg de letchis). En arrivant dans le hangar de la société, il y a déjà des longues files d’attente et nous devons rester à l’intérieur du bus pour ne pas être dépassé par les autres bus et camions (quelquefois nous devons attendre 12h).

Le collecteur qui a loué le bus a un quota à remplir envers la société d’exportation.

Le deuxième jour de livraison, mon bus a un problème de pneus : 3 goujons sont coupés à environ 60 km de l’arrivée ; la camionnette m’a dépanné en faisant un transbordement pour éviter la perte du quota du collecteur locataire. A part ça, ce sont les policiers et les gendarmes qui nous embêtent sur la route. Ceci est un résumé des “aventures” que j’ai vécues pendant 5 jours.

*Guarabe : panier en bambou contenant 20 à 25 kg de letchis, nous en chargeons environ 100 unités dans le bus.

Share This