Projet d’ … aide à une cantine

A MANANJARY

Fihavanana Breizh'Mada - cantine

pour plus de 80 enfants

Fihavanana Breizh'Mada - cantine
Un enfant ne peut apprendre et se construire que si ses besoins primaires (nourriture, sécurité, santé) sont satisfaits.

Fihavanana Breizh'Mada - mananjaryNom malgache : Mananjary

Nombre d´habitants : 35.000

Agriculture locale : Culture du café, de la vanille et des épices (comme la baie rose) Mananjary se situe à l’embouchure de la rivière, au niveau du canal des Pangalanes, sur la côte Est.
Il s’agit d’une commune urbaine malgache, chef-lieu du district de Mananjary située dans la partie centre de la région de Vatovavy-Fitovinany.

 

Ville tranquille et reposante au bord de l’océan Indien, sur la côte est de Madagascar, Mananjary est située à 650 km d’Antananarivo, la capitale malgache.
Le climat de la région de Mananjary est chaud et humide.
En ce qui concerne les traditions, les «jumeaux maudits de Mananjary» est une croyance encore très suivie. Mais des orphelinats ont été mis en place pour accueillir ces enfants.

Fihavanana Breizh'Mada - le groupe scolaire de mananjaryLe groupe scolaire de Mananjary a été créé le 2 décembre 1901.

Les bâtiments sont construits en bordure de mer et subissent des cyclones presque chaque année de janvier à avril. Parfois les vagues pénètrent dans la cour de l’école. Plusieurs toits se sont envolés.

L’établissement accueille 650 élèves des classes pré-scolaires (maternelle) à la 3ème.

25 titulaires et 4 chargés de cours sont chargés de l’enseignement.

La vie est très difficile à Mananjary comme dans bien d’autres villes de Madagascar. Cependant ici, il n’y a pas d’usine, peu de cultures vivrières.
Beaucoup de parents, sans travail, n’ont d’autres moyens de subsistance que de devenir marchands ambulants. Ils ont beaucoup de mal à payer l’écolage.

Les enfants ne mangent pas ou très peu. Ce manque de nourriture fait que les élèves dorment sur leur table de 9h à 11h, d’où l’ouverture d’une cantine en 2015.

Certains enfants sont tellement dénutris qu’ils doivent leur survie à l’attention et l’aide de l’école.

Share This